M  I  C  H  E  L      B  E  N  H  A  Ï  E  M

                            
György Sebök

Grand professeur, il a profondément marqué des générations d’apprentis musiciens (dont le producteur de cette série...). Mais György Sebök fut aussi, fut d’abord, un grand pianiste : c’est son art d'interprète que nous voudrions donner à entendre au cours de cette semaine. Le recours aux enregistrements de concerts ou aux microsillons révèle un répertoire vaste, bien plus étendu que ce que proposent les rééditions en CD, et d’une qualité remarquable. Nous suivrons Sebök au travers de ses partenariats musicaux les plus constants (János Starker) ou les moins attendus (Camille Maurane). Cet art d’interprète, nous souhaitons, jour après jour, en dégager les caractéristiques, aidés en cela par G.Sebök lui-même qui, au fil de ses cours ou lors d’entretiens, nous a livré quelques clés. Nous entendrons d’ailleurs, de loin en loin, la voix de György Sebök...
- Importance d’abord des racines hongroises, que György Sebök, ce musicien exilé, ce Wanderer comme il se qualifiait lui-même, cultivera toute sa vie, et qu’on retrouve dans son répertoire : il fut un interprète exceptionnel de Liszt et de Bartók, mais aussi de Kodaly et de Leo Weiner, qui furent ses professeurs. Des racines qui par ailleurs marquent sa façon d’aborder les autres répertoires : ainsi G.Sebök abordant Brahms n’oublie pas les danses hongroises du compositeur.
- La "mobilité" comme principe central, principe de vie : et l’on entendra le rubato de Chopin « répondre » à celui de Bartók.
-Une virtuosité remarquable, assumée comme une évidence, toujours soumise néanmoins à l’impérieuse exigence de clarté, par où Liszt peut parfois rejoindre Mozart, ou Mendelssohn. - "La musique avant le papier" : trouver ce qui, chez le compositeur, a précédé l’acte d’écriture. Une recherche de justesse constante en toute chose : dans le geste, dans l’énoncé d’une phrase, dans la vérité d’une émotion ; un jeu raffiné, sensible aux "petites différences". - En bref un idéal d’interprète que G.Sebök évoquait en trois mots : "devenir la musique"
Cette série de 5 émissions, produite et présentée par Michel Benhaïem a été diffusée en direct sur France-Musique du 12 au 16 juillet 2010.

Cliquez ici pour le programme détaillé

Emission 1 : Lundi 12 juillet 2010 : « Racines »
Programme :
Béla BARTOK, Pour les enfants, 1er cahier
Danses hongroises du XVIIème siècle
Franz LISZT, Variations sur le choral Weinen Klagen
Zoltan KODALY, Danses de Marosszek
Béla BARTOK, Rhapsodie no1 sz 86, avec János Starker, violoncelle
Jean-Sébastien BACH, Jésus que ma joie demeure
Johannes BRAHMS, Variations et fugue sur un thème de Haendel en si bémol maj. op 24

Béla Bartók I : Bartok et la Hongrie, prod. György Sebök (1970)
Cliquez sur la barre ci-dessous pour l'écouter.



Emission 2 : Mardi 13 juillet : « Mobilité »
Programme :
Béla BARTOK, Pour les enfants, 1er cahier
Léo WEINER, Chants paysans hongrois
Robert SCHUMANN,Carnaval
Benedetto MARCELLO / Jean-Sébastien BACH (transcription), Concerto en ré min BWV 974, Adagio
Frédéric CHOPIN, Sonate no2 en si bémol min op 35
Béla BARTOK, Suite de danses SZ 77 BB 86b

Cliquez sur la barre ci-dessous pour l'écouter.



Emission 3 : Mercredi 14 juillet 2010 « Virtuosité »
Programme :
Béla BARTOK, Pour les enfants, 1er cahier
Franz LISZT, Concerto n° 1 en Mi bémol Maj., 1er mouvement
Ernest Von DOHNANYI, Rhapsodie en Ut Maj. op.11 n° 3
Frédéric CHOPIN, Etude n° 12 en ut min op. 10, Etude n° 14 en fa min op. 25
Aram KHATCHATURIAN, Sonatine op 13 n° 1
Félix MENDELSSOHN, Romance sans paroles en Ut Maj. op 67 n°4, « La fileuse »
Félix MENDELSSOHN, Rondo capriccioso en Mi Maj. op.14
Camille SAINT-SAENS, Le Carnaval des animaux, « Hémiones »
Franz LISZT, Méphisto-Valse
Ludwig van BEETHOVEN, Sonate n°3 en La Maj. op.69, 4ème mouvement, János Starker, violoncelle
Franz LISZT, Sonate en si min S 178
Claude DEBUSSY, Images Livre I, “Mouvement”
Béla BARTOK, 3 Burlesques op. 8c
György SEBÖK, Béla Bartók I : Bartok et la Hongrie

Cliquez sur la barre ci-dessous pour l'écouter.



Emission 4 : Jeudi 15 juillet 2010 « La musique avant le papier »
Programme :
Béla BARTOK, Pour les enfants, 1er cahier
Ludwig van BEETHOVEN, Concerto n°1, 1er mvt
Frédéric CHOPIN, Nocturne, Mazurka
Dimitri CHOSTAKOVITCH, 3 Danses fantastiques
Ludwig van BEETHOVEN, Bagatelles op.119
Claude DEBUSSY, Suite bergamasque
Franz LISZT, Funérailles

Cliquez sur la barre ci-dessous pour l'écouter.



Emission 5 : Vendredi 16 juillet 2010 « Devenir la musique »
Programme :
Béla BARTOK, Pour les enfants, 1er cahier
Georg Friedrich HAENDEL, Chaconne en Sol Maj.
Wolfgang Amadeus MOZART, Concerto n°23 en La Maj. K 488, Adagio
Jean-Sébastien BACH, Toccata adagio et fugue en Ut Maj. BWV 564, Adagio
Charles Gounod, Venise, Camille Maurane, baryton
Jacques OFFENBACH, Ballade à la lune, Camille Maurane, baryton
Francis POULENC, Le Bestiaire, Camille Maurane, baryton
Johannes BRAHMS, Sonate n°2 en La Maj. op 100, 2ème mouvement, Arthur Grumiaux, violon
Johannes BRAHMS, Sonate n°1 en mi min op 38, János Starker, violoncelle
Léo WEINER, Concertino op 15, Vivace
Robert SCHUMANN, Scènes d'enfants op 15, « L'enfant s'endort »
Cliquez sur la barre ci-dessous pour l'écouter.